ANDY & LARRY WACHOWSKI

Aller en bas

ANDY & LARRY WACHOWSKI

Message  Casus Belli le Mer 27 Déc - 11:20

_THE MATRIX _1999
Éléments fictifs de nature scientifique :
- L’intelligence artificielle est devenue réalité.
- Les rôles se sont inversés : ce sont les machines qui contrôlent les humains et non plus l’inverse.
- Pour minimiser toute rébellion et maximiser les ressources, les machines ont créé un univers virtuel : la matrice.
- La matrice est "the world that has been pulled over your eyes to blind you from the truth". C’est une simulation de réalité, recréant les sensations des cinq sens : des humains branchés depuis leur naissance,  évoluant dans un monde irréel, programmé par les machines, et tenu en ordre par des agents.
- Les machines cultivent littéralement les humains et utilisent leur chaleur corporelle comme une ressource d’énergie (image de la pile).
On peut le considérer comme une version des années 2000 de l’allégorie de la Caverne de Platon. Où plus récemment, un prolongement scénaristique de l’expérience théorique A brain in a vat du philosophe américain H. Putnam. Reason, truth and history_1981
Douter de nos sens, c’est douter de tout ce qui nous relie au Monde "What is real ? How do you define real ? If you are talking about what you can feel, what you can smell, you can taste and see, real is simply electrical signals interpreted by your brain"
· Le questionnement de la réalité “Have you ever have a dream, Neo, that you were so sure was real ? What if you were unable to wake from that dream ? How would you know the difference, between the dream world and the real world ?”
· Idée déjà soulevée par René Descartes : « …considérant que toutes les mêmes pensées, que nous avons étant éveillés, nous peuvent aussi venir, quand nous dormons, sans qu’il n’y en ait aucune, pour lors, qui soit vraie, je me résolus de feindre que toutes les choses qui m’étaient jamais entrées dans l’esprit, n’étaient non plus vraies que les illusions de mes songes. »
· Morpheus ; Morphée est la divinité des rêves prophétiques dans la mythologie grecque.
· Métaphore du miroir, au moment de sa première sortie de la matrice. Il renvoie le reflet de la réalité. Néo constate dans la matrice que le miroir est cassé, image d’une réalité fragmenté : il y a une faille dans l’image que l’extérieur lui renvoie.
· Seul un enfant peut voir l’envers du décors « You have the look of a man who accepts what he sees because he is expecting to wake up ». Il offre le réveil à ceux qui sont aptes à l’accepter ; et ils sont rares. La capacité à s’étonner se perd en vieillissant.
· Néo n’a pas demandé à sortir de la matrice. Il est juste curieux et prêt à s’éveiller « pourquoi moi ? Je ne suis personne ».
· Le libre-arbitre “_Do you believe in fate, Néo ? _No. _Why not ? _Because I don’t like the idea that I am not in control of my life”. La pilule bleue représente le déterminisme coordonné par la matrice et la rouge celle du libre-arbitre engendré par l’activité à questionner son monde et donc échapper à un destin qu’on ne contrôle pas.
· Morpheus propose t-il le choix de la pilule ou la pilule du choix ?
· « N’oublie pas, je ne t’offre que la vérité ». Résonnance avec les questions de philosophie au baccalauréat : « L’ignorance est-elle un mal ? », « Faut-il préférer le bonheur à la vérité ? »
· Remettre le film dans son contexte : l’essor de l’Internet. « At some point in the early XXI century all of mankind was united in celebration…we gave birth to A.I. ». L’écho est retentissant avec la venue de l’Internet. Soudain un monde s’animait et se gérait de façon presque autonome. L’analogie avec l’Internet y est bien réelle : l’entrée et la sortie de la matrice se font via les cabines téléphoniques. Rappelons qu’à ce moment (année 1999 en France), la connexion à l’Internet ne se faisait qu’à partir de téléphones fixes. Un paradoxe amusant : nous regardons Néo sortir de la matrice pendant que nous-mêmes y entrons (Internet).
· Une lecture du film s’inscrit dans une dimension biblique. L’analogie s’observe en plusieurs points :
o Le messianisme avec « l’élu »
o Des personnages guides ayant les pouvoirs de distordre la réalité : à la fin Néo a la capacité de voler, de détruire les agents ; c’est l’analogie des miracles dans la Bible –l’eau transformée en vin, la traversée de la mer Rouge…
o La trahison : celle de Cypher, celle de Juda,
o La résurrection : celle de Néo, celle du Christ
o Les noms : Trinity, Nebuchadnezzar, Zion
o « lève-toi et marche » semble dire Néo à Morpheus dans l’immeuble lorsqu’il s’agit de fuir les agents.
avatar
Casus Belli
Admin

Messages : 101
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://arts-narratifs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum