PHILIP K. DICK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PHILIP K. DICK

Message  Casus Belli le Dim 6 Avr - 18:12

Philip Kindred Dick (Décembre 16, 1928 – Mars 2, 1982) était un romancier américain, écrivain d'histoires courtes et essayiste dont l'oeuvre est considérée presque entièrement comme relevant du genre de la science-fiction. Dick a exploré des thèmes sociologiques, politiques et métaphysiques au sein de romans mettant en scène des firmes ayant le monopole, des gouvernements autoritaires, et des changements d'état. Dans ses derniers travaux, la thématique dickienne se reflète dans ses intimes convictions au niveau métaphysique et théologique. Il se sert de ses propres expériences pour relater les abus de drogue, la paranoïa, la schizophrénie, et les expériences transcendantales, des thèmes présents dans ses romans tels que Substance Mort et S.I.V.A.

Le roman Le Maître du Haut Château réunit les genres uchronie et science-fiction, valant à Dick le prix Hugo du meilleur roman en 1963. Coulez mes larmes, dit le policier, est un roman sur une célébrité qui se réveille un matin dans un univers parallèle dans lequel il est inconnu ; ce roman a remporté le Prix John W. Campbell du meilleur roman en 1975. "Je veux écrire sur les personnes que j'aime, et les transposer dans un monde fictif sorti de mon esprit, pas du monde tel qu'on le connait, parce que le monde tel qu'il est ne me satisfait pas", Dick parle de ses histoires : "Dans mes écrits je questionne jusqu'à l'univers ; je me demande à voix haute s'il est réel, et je me demande à haute voix si nous-même sommes réels."

En plus de ses 44 romans, Dick a écrit environ 121 histoires courtes, dont la plupart apparurent dans des magazines de science-fiction de son vivant. Bien que Dick passa la plupart de sa carrière comme écrivain proche de la pauvreté, onze films basés sur ses idées ont été produits, dont Blade Runner, Total Recall, Substance Mort, Minority Report, Paycheck, Next, Screamers, L'agence et Impostor. En 2007, Dick fut le premier écrivain de science-fiction à intégrer la Bibliothèque américaine.

Vie personnelle
Philip Kindred Dick et sa sœur jumelle, Jane Charlotte Dick, sont nés prématurément, six semaine en avance le 16 décembre 1928 à Chicago dans l'Illinois, de Dorothy Kindred Dick et Joseph Edgar Dick, qui travailla pour l'état au département de l'agriculture. La mort de Jane six mois plus tard le 26 janvier 1929 a profondément affecté la vie de Philip, et se reflète dans son oeuvre sous la thématique du "jumeau fantôme".

La famille migra dans la baie de San Francisco. Lorsque Philip eu cinq ans, son père fut transféré à Reno dans le Nevada. Lorsque Dorothy refusa de bouger, elle et Joseph divorcèrent. Les deux parents se battèrent pour avoir la garde de Philip, qui fut accordée à la mère. Dorothy, déterminée à élever Philip seule, trouva un job à Washington D.C., et emménagea avec son fils. Philip fut inscrit à l'école primaire John Eaton (1936-38), faisant ses classes jusqu'à la seconde. Sa note la plus basse fut un C en composition écrite, bien que le professeur remarqua qu'il "démontrait un intérêt et un talent dans les arts narratifs". Il a été à la l'école Quaker (religieux). En juin 1938, Dorothy et Philip revinrent en Californie, et c'est durant ce séjour qu'il développa son intérêt pour la science-fiction. Dick établit que ce fut en 1940, à l'âge de douze ans, qu'il lut pour la première fois un magazine de science-fiction "Stirring Science Stories".

traduit depuis wikipédia : https://en.wikipedia.org/wiki/Philip_K._Dick
avatar
Casus Belli
Admin

Messages : 96
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://arts-narratifs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum