STEPHANE BEAUVERGER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STEPHANE BEAUVERGER

Message  Casus Belli le Jeu 3 Avr - 15:31

LE DÉCHRONOLOGUE _2009
Dans la mer des Caraïbes au XVIIième siècle, nous suivons le capitaine Henri Villon sur son navire « Le Chronos » dans ses aventures aux couleurs de la science-fiction : son navire à canons tire.. du temps : les personnes frappées ont de très fortes impressions de déjà-vu, avant d’être annihilées. La quête de cet équipage est de mettre la main sur des objets étranges, nommés les « Maravillas ». Ce sont des objets merveilles sans nom, qui apparaissent magiques pour les personnages : aspirine, sous-marin, etc.
Anachronisme : « Confusion de dates, attribution à une époque de ce qui appartient à une autre »
Le roman souligne par là l’importance de la notion d’anachronisme en matière de récits de science-fiction. Beaucoup de ces récits parlent aux temps modernes, parce qu’elles sont bourrés d’inventions qui sont autant étranges, dérangeantes que fascinantes.
La narration est volontairement désorganisées chronologiquement (aucun chapitre ne se suit), pour appuyer sur l’idée du dérèglement temporel.
* Les inventions et mutations technologiques font cet effet au début. Ce sont comme des phénomènes appartenant à une époque futuriste. Ces inventions pénètrent notre temps, tels des OVNIS. La plupart d’entre nous ne savons pas comment nous avons réussi à mettre au point de tels « devices » (téléphone portables par exemple). Ils sont là. À l’image de ces objets qu’ils s’échangent dans le roman de S. Beauverger (ces merveilles, « les maravillas »).
* Si l’on avait affirmé aux humains du début du XXième siècle, qu’on irait sur la lune, qu’on se parlerait et se verrait instantanément par écrans interposés d’un bout à l’autre de la planète, où que l’on fabriquerait des bombes pouvant souffler 70 000 personnes en une poignée de secondes (bombe atomique), ils nous auraient regardé d’un air aussi médusé que les personnages du roman, découvrant ces « merveilles ».
* “Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic” A.C. Clarke.
* En ne nommant pas ces « merveilles », l’auteur réussit à les rendre à leur étrangeté et montre la fascination que ces inventions opèrent sur l’esprit humain.
avatar
Casus Belli
Admin

Messages : 96
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://arts-narratifs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum