ROBERT CHARLES WILSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ROBERT CHARLES WILSON

Message  Casus Belli le Mer 2 Avr - 19:05

SPIN _2005
Au delà du concept du Spin, c'est l'effet sur les personnages qui ressort de ce roman aux reflets humanistes.
Lorsqu'un événement dépasse l'entendement humain, on observe un impact psychologique qui s'exprime de deux façons principales :
- le rationnel
- la foi
au travers des personnages :
- Jason Lawton incarne la rationalité, la logique démontrée, la rentabilité
- Diane Lawton symbolise la foi, la croyance
R.C. Wilson a écrit:p19 "De nous trois, seule Diane était disposée à croire que les étoiles venaient bel et bien de "s'éteindre" comme des chandelles dans le vent. Impossible a maintenu Jason."
Il n'y a rien d'anodin à ce que Jason et Diane soient jumeaux : comme eux, l'âme Humaine s'est frayée deux chemins devant l'inexplicable : la science et la foi, comme les deux faces d'une même pièce.
Jason et Diane sont des symboles des comportements humains.
Chacun ira jusqu'au bout du chemin, comme Tyler Dupree, pour se rendre compte que ni la science ni la foi n'y peuvent rien changer. Science et foi ne représentent que des modèles rassurants, adaptés à la compréhension humaine.
R.C. Wilson a écrit:p414 :"Le Grand Salut. Un mensonge mielleux. Un canot de sauvetage en papier... Ce n'était pas le Spin qui avait mutilé ma génération. Mais la tentation et le prix du Grand Salut."
En ce sens, le Spin est un écho non pas de l'Univers, mais de la psychologie humaine. Le Spin, la membrane, les Hypothétiques ne représentent qu'une toile de fonds destinée à mieux dépeindre les déchirements de l'esprit. À la fin, on se rend compte que la Vérité, le but ultime de tous ces événements reste insaisissable.
Où se trouve le protagoniste principal ? entre les deux :
R.C. Wilson a écrit:p 13 : "les jumeaux me demandaient souvent d'arbitrer leurs différends, à mon grand déplaisir"
p 256 : "Diane s'était agrippé à la foi, Jason à la science.
Et moi à Diane et Jason"
Tout comme dans le roman The Harvest, l'événement inexpliqué n'est pas à observer pour lui-même, mais en tant que catalyseur du profond ressenti humain face à notre condition.
Car le Spin, c'est ceci :
R.C. Wilson a écrit:p256 : "Spin était un nom idiot mais inévitable pour ce qu'avait subi la Terre. Je veux dire, il était physiquement inexact - que rien ne tournait plus fort ou plus vite qu'avant - mais métaphoriquement adapté."
Le Spin est une métaphore, ce n’est pas tant le concept qui est à observer, mais l’impact sur les êtres humains. En fait, ce que le Spin a accéléré, c'est notre conscience.
* * *
R.C. Wilson a écrit:p7 :"tout le monde tombe et nous atterrissons tous quelque part. »
dans cette tourmente qu'est le Spin, chacun s'agrippe à ce qu'il peut en tombant.
R.C. Wilson a écrit:p256 :"il fallait s'accrocher à quelque chose ou tomber dans l'oubli."
"il nous avait fallu, à tous, nous agripper à quelque chose ou nous retrouver perdus."

Tyler Dupree est écartelé entre les deux. En faisant face à nos aveux, qu'y décèle t-on ? que la science comme la foi ne sont que des palliatifs provisoires pour tromper la peur. Lorsqu’aucunes des explications ne convient, lorsque la sensation de vide, d'absolue incompréhension se présente, alors on est habité par l'agnosticisme. Les questions métaphysiques n'ont d'autres réponse que leur propre écho dans les ténèbres.
R.C.. Wislon a écrit:p92 :"Le Spin et tout ce qu'il implique sur notre monde la font mourir de peur [Diane]. Le NR met du baume au cœur de gens comme elle. Il transforme leur plus grande peur en objet d'adoration, en porte du Royaume des Cieux."
* * *
Le Spin est aussi la description d'un deuil avant l'heure. On retrouve pêle-mêle :
>> Le choc & et le Déni se traduisent par une paranoïa :
R.C. Wilson a écrit:p27 : "un missile à tête nucléaire pakistanais Haft V, lancé par erreur ou par méprise dans les premiers instants de confusion de l'Evénement, avait dévié de son itinéraire"
>> acceptation :
R.C. Wilson a écrit:p35 : "Mais face aux menaces inconnues et mal comprises, l'espèce humaine a réussi à ne pas déclencher de guerre globale et totale, ce qui est tout à son honneur. Nous avons procédé à des ajustements et continué à vaquer à nos occupations, si bien qu'au printemps, les gens parlaient de "nouvelle normalité".
>> marchandage :
qui peut être perçu comme l'essaimage de l'Humanité vers Mars.
R.C. Wilson a écrit:p189 : "Nous n'allions pas juste planter le drapeau de la vie terrestre sur Mars, nous défiions le Spin lui-même."
>>Dépression :
qui s'exprime au travers des ouvrages de théologie apocalyptique
R.C. Wilson a écrit:p56 : "-elle a lu ces livres, tu sais ?
-lesquels ?
- ceux de théologie apocalyptique"
Ces étapes ne sont pas des passages obligés, ni propres à chaque individu. L'Humanité est un grand corps malade, nous en sommes tous plus ou moins ses états d'âme :
R.C. Wilson a écrit:p68 : "Nous aurions tous pu choisir notre partition, de la panique à la sainte résignation, afin de jouer l'histoire humaine avec un sens convenable du minutage et l'œil rivé sur nos montres."
L'emploi du conditionnel "aurions" suggère que les maux et les souffrances ne sont guère au diapason. Le râle n'est pas symphonie mais cacophonie.
LES PROTAGONISTES ET LA SYMBOLIQUE DE LEUR POSITION
Science : l'avatar de la rationalité [Jason Lawton]
La vision scientifique poussée à son paroxysme annihile toute dimension humaine.
R.C. Wilson a écrit:p 307 : s'adressant à Jason : "alors REPARE-MOI ! C'est à ça que tu sers, non ?"
Lorsque le scientifique déraille, sa psychologie se révèle dans ses aspects les moins reluisants: tout n'est qu'outils, jusqu'à son meilleur ami, jusqu'à lui-même :
p308 :
R.C. Wilson a écrit:"J'ai été désigné. A la base, Tyler, je suis un artefact, un objet construit, conçu par E.D. Lawton de la même manière que ton père et lui concevaient des plans de sustentation. Je fais le travail pour lequel il m'a construit : je gère Périhélie".
Dans sa vision, toute trace d'humanité a disparu, tout n'est que rouage à gérer, telles les pièces d'une machine. Il incarne les valeurs opposées de Diane. Pas d'amour, pas d'élan désintéressé : tout n'est qu'un jeu d'échec, jusqu'à lui-même, il ne se considère que comme une pièce.

Foi et embryons de religions [Diane Lawton]
Comment naissent les courants religieux, comment divergent-ils ?
R.C. Wilson a écrit:p 195 : "le Tabernacle du Jourdain, notre petite église, a renoncé officiellement à toute la doctrine NR, même si la moitié de la congrégation est constituée d'anciens du NR comme Simon et moi. Tout à coup, on voit surgir une pléthore de débats sur l'Affliction et sur la manière dont le Spin ne concorde pas avec la prophétie biblique. Les gens choisissent leur camp. Les béréens contre les progressistes, les covenantaires contre les prétéristes. Y a t-il un Antéchrist et si oui, où se trouve t-il ? L'Extase arrive t-elle avant l'Affliction, pendant ou après ? Des problèmes de ce genre, qui peuvent paraître insignifiants, mais comportent de très importants enjeux spirituels."
De même qu'après le Christ des embryons de religions (gnosticisme) se sont formés au deuxième et troisième siècle avant d'être enterrés par les différents conciles ou éparpillés et réintégrés aux religions dominantes, de même dans le roman Spin des scissions nombreuses et variées s'opèrent, des Eglises bourgeonnent ça et là, se forment, se déforment puis se reforment.
R.C. Wilson a écrit:p248 : "des cultes dionysiaques surgissaient d'un bout à l'autre du monde occidental, débarrassés de la piété et de l'hypocrisie du vieux NR."
Comme des verrues poussant par-dessus les anciennes, la foi et ses dérives s'amoncellent.
Ce qui caractérise l'échec de la foi : des difficultés matérielles pour vivre
R.C. Wilson a écrit:p 201 : "Simon et elle avaient des problèmes avec leur arriéré de loyer. Elle ne pouvait pas demander de l'argent à E.D. Le fonds en fidéicommis s'est asséché."
***
...Entre science et foi [Tyler Dupree]
Tyler Dupree est médecin. Là non plus, le choix de la profession n'est pas anodin : entre Jason et Diane. Le médecin est un compromis symbolique : la science au service de l'humain. Panser par la technique les maux de l'humanité, pour qu'elle retrouve la force de vivre.
R.C. Wilson a écrit:p69 :"nous autres médecins ne sauvons pas vraiment des vies, nous les prolongeons, ou bien nous fournissons antalgiques et soins palliatifs. Ce qui pourrait bien être le talent le plus utiles de tous".
L'échec se traduit par : une absence douloureuse de réponse.
La profession de Tyler Dupree est celle de médecin mais aussi médecin symbolique de l'Humanité, en ce qu'il prononce un diagnostic : pour la maladie de Jason comme pour l'Evenement, il est question de "point de non-retour"
mais à la différence d'une maladie curable, à défaut de solutions, nous n'avons que des diagnostics.
R.C. Wilson a écrit:p2 :"pourquoi votre génération a t-elle laissé faire...
il m'arrive aussi de répondre : mais nous ne comprenions pas. Et qu'aurions-nous pu y faire ?"
Wilson reste pour moi le meilleur écrivain de S.F. contemporain que j’ai lu ; une admirable capacité de narration, peignant des personnages emprunts d’un humanisme touchant, émouvant, et un don pour toucher à des questions sur la nature humaine (dans Spin : la foi & le rationnel ; dans The Harvest : notre rapport à l’au-delà).
avatar
Casus Belli
Admin

Messages : 96
Date d'inscription : 08/03/2012
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur http://arts-narratifs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum